Partager ce Post

Société & Santé

Accusé d’entretenir des miliciens, le Secrétaire général de la FTF dément et crie à un complot

Accusé d’entretenir des miliciens, le Secrétaire général de la FTF dément et crie à un complot

Pierre Lamadokou est-il un chef milicien qui paye les services de « Gros bras » pour l’accomplissement de basses besognes ? Accusé mercredi dernier d’entretenir des miliciens à la solde du pouvoir, le Secrétaire général de la FTF n’a pas hésité à monter au créneau pour apporter un démenti et au passage, accuser des personnes tapies dans l’ombre et dont l’objectif est de le salir.

Dans une lettre ouverte dont l’Agence de presse Afreepress a obtenu copie, M. Lamadokou accuse l’auteur de cet « malveillant, délinquant, ignoble et animal » d’être en mission commandée pour nuire à son image.

Lire ci-dessous la totalité de la déclaration de M. Pierre Lamadokou.

Bonsoir cher tous,

Avec un cœur serré et amer, je me retrouve dans l’obligation d’agir pour mettre un terme à ce qui ressemble de plus en plus à un complot contre ma dignité, ma personnalité, mon honneur et celui de ma famille et de tous ceux qui croient en moi. En effet, en début du week-end dernier, j’ai été alerté par des amis de la circulation d’un posting me concernant sur les réseaux sociaux.

Il s’agissait d’une publication anonyme faite avec un numéro de téléphone enregistré en France et dans laquelle j’étais cité sans la moindre preuve de distribuer de l’argent aux miliciens dans une école à Adewui sans pouvoir tout au moins donner le nom de l’école. J’ai cru à une erreur et je m’attendais aux excuses de l’auteur dans un démenti. Mais quelle ne fut pas ma surprise? Dans l’après-midi de dimanche, j’ai été à nouveau saisi par des parents me faisant part de la circulation sur les plateformes sociales d’un audio. Cet audio est porté par une voix de femme et citait les personnes qui financeraient les miliciens. Mon nom n’était pas cité mais curieusement, mon détracteur a eu l’ingénieuse inspiration de faire accompagner l’audio de ma photo de profile, semant une grande confusion.

Dès cet instant, j’ai compris que je faisais face à des gens en mission, décidés à ternir mon image à tout prix. Etant souffrant depuis le week-end, je n’ai pas encore repris service jusqu’à ce jour. Il suffit de faire un tour à mon service pour s’en rendre compte. Même hier (mardi 17 octobre 2017, ndlr), nous avons eu une importante réunion du comité exécutif à laquelle je n’ai pas pu prendre part pour raison de santé. Et c’est dans ma convalescence à la maison aujourd’hui que j’ai été une fois encore alerté d’une nouvelle publication de cette même personne anonyme montrant la photo d’un prétendu milicien nommé Wiyao, bâton en main que je serai venu ce matin déposer avec ma voiture parmi les manifestants.

Je ne pouvais pas imaginer cette personne aussi bête si elle était sincère de ne pas me prendre en photo au moment où je déposais le milicien comme il le dit ou de prendre ma voiture en photo au moment où je repartais pour servir de preuve à ses allégations. Je voudrais remercier tous ceux qui me portent dans leur cœur et qui sont scandalisés et outrés par ces publications diffamatoires dignes de l’époque hitlérienne et les rassurer qu’ils ont raison de croire en moi.

Je voudrais les rassurer que je n’ai pas changé, je continue d’être celui qu’ils connaissent humble, pacifique, rationnel, craignant Dieu et toujours incapable d’écraser une mouche.  L’identification de l’auteur est en cours. A l’auteur de cet acte malveillant, délinquant, ignoble et animal, je suppose que tu me connais très bien et tu es en mission commandée pour nuire à mon image ou que tu ne me connais pas et tu me confonds avec quelqu’un. Quel que soit le cas dans lequel tu te trouves, tu peux encore te repentir car il y a encore de la place dans mon cœur pour te pardonner. Mais si tu continues tu comprendras qu’on ne s’attaque pas impunément à la vie et à la dignité des gens. Au lieu d’apporter les preuves de tes âneries, tu promets publier mon contact et mon adresse dans les heures à venir. Ne te dérange pas d’aller en inventer si c’est cela la preuve de tes allégations, je te le donne moi-même: 90976530 et on verra la suite. Le pays que les uns vont laisser et que les autres vont diriger demain, ne doit pas être bâti sur le mensonge et la délation.

Que l’Éternel aide le Togo et ses fils. Merci à tous.

Pierre LAMADOKOU

Source: http://afreepress.info/afreepress/index.php/nouvelles/politique/item/2615-accuse-d-entretenir-des-miliciens-le-secretaire-general-de-la-ftf-dement-et-crie-a-un-complot

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…