News

Togo/ Les deux grandes « failles » de Me Yaovi Degli révélées par l’enseignant chercheur Zakari Tchagbalé

L’interview  de  Me Jean Yao Dégli  accordée le 11 janvier 2018 à la  Radio Taxi, a été passée au peigne fin par l’enseignant chercheur  togolais, Zakari Tchagbalé. A l’issue de son « inspection », l’enseignant  dit avoir  relevé deux failles dans les propos de l’avocat. Il les a listés dans une publication, dont  voici l’intégralité. « J’ai écouté sur YouTube une longue interview donnée le 11 janvier 2018 par l’avocat et ancien ministre Me Jean Yao Dégli à Radio Taxi. Je l’ai écouté avec délectation car l’orateur a un talent hors norme. Mais le talent oratoire a un défaut. Il a tendance à hypnotiser l’auditeur au point de lui faire avaler le contenu du discours, bon ou mauvais. Il se trouve que le discours de Me Dégli n’est pas sans faille, j’en ai relevé deux. La première faille est la f...

Togo: plongée dans la nébuleuse Com de Faure Gnassingbé [Acte 1]

Au Togo, la crise n’est pas que politique au sommet de l’État. Des couacs sont aussi enregistrés sur le plan de la communication. Et depuis bientôt cinq mois, beaucoup s’accordent à dire que le gouvernement a perdu la bataille communicationnelle face à l’opposition. Cela, malgré que cette dernière ne soit pas elle aussi très bien organisée. Acculée par la pression de la rue, la présidence de la République togolaise a mis en place une cellule de crise. Elle a été confiée à l’ancien garde des Sceaux du Benin, Reckya Madougou. Conseillère de Faure Gnassingbé sur les questions de finance inclusive, cette dernière s’est ainsi vu confier la casquette de conseillère en communication. La Béninoise Reckya Madougou, ancienne ministre de Thomas Boni Yayi Depuis, la quadragénaire s’emploie à « organis...

La diaspora aux USA est restée solidaire à la contestation de Samedi 13 janvier au pays

Plusieurs mouvements de la diaspora togolaise aux USA a commémoré le 13 janvier, date d’assassinat du président démocratiquement élu Sylvanus Olympio, le Père de la lutte pour l’indépendance du pays. Un assassinat revendiqué par Etienne Gnassingbé Eyadéma qui, même mort, continue avec l’aide de son fils à rouler encore le Togo dans la farine, selon les contestataires. Loin de la Terre des aïeux, les Togolais des Etats Unis ont tenu à contribuer de par leurs mobilisations, à « révéler l’échec de la gouvernance de Faure Gnassingbé » à la face du monde, selon les termes des organisateurs. Leur message sur des pancartes ont défilé devant deux grandes instances américaines : le parlement et l’exécutif américain. Si le pouvoir de Faure Gnassingbé habille les contestations à Lomé par cette histoi...

Togo: l’opposition en déplacement chez Akufo-Addo et Alpha Condé

Le dialogue inter togolais annoncé par le Chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé n’a toujours pas démarré. L’opposition qui a posé des conditions au gouvernement à remplir avant sa tenue est attendue lundi et mardi au Ghana et en Guinée pour des séances de travail. A la veille de la rencontre, Brigitte Adjamagbo-Johnson est revenue sur les vraies revendications de la coalition des 14 partis politiques. La Présidente du CAP 2015 dément la revendication relative à la démission du Chef de l’Etat. Intervenant dimanche sur une radio de la place, la patronne de la CDPA a souligné que le regroupement des partis politiques de l’opposition n’a jamais exigé la démission de Faure Gnassingbé, Président en exercice dont le mandat court jusqu’en 2020. « ...

Selon Komi Selom Klassou, ceux qui réclament le départ de Faure Gnassingbé sont des «vendeurs d’illusions»

Le Togo connaît depuis le 19 août 2017 des constatations de masse caractérisées par des manifestions de rue. L’opposition qui au début demandait le «retour à la Constitution de 1992 et le droit de vote de la diaspora», est allée plus loin pour exiger la démission «immédiate» du Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé. Réunis en Conseil des ministres ce mercredi 10 janvier 2018 au Palais de la Présidence de la République, le gouvernement a rappelé aux détracteurs du président Faure Gnassingbé, la légitimité qui est la sienne. Le Premier Ministre, Komi Selom Klassou, a tenu à rappeler que le Chef de l’Etat a été porté démocratiquement à la tête du pays par le peuple «souverain». Source: http://news.alome.com/h/105834.html

Terribles confidences sur l’affaire des militaires tués à Sokodé

Certaines villes de l’intérieur du pays, dont Sokodé, sont toujours sous le coup d’interdiction de toute manifestation politique. Le gouvernement conditionne la reprise des manifestations dans ces villes par la découverte des armes et munitions emportées par les auteurs de la tuerie des militaires. Une nouvelle manifestation que la coalition a adressée au gouvernement pour des manifestations dans ces villes a été purement et simplement rejetée par les autorités compétentes pour cette raison. Une fausse raison, a fait savoir lundi la coalition qui a rencontré la presse à Lomé au siège de la CDPA (part qui assure la coordination de la coalition). « Nous, nous n’avons aucun militaire lynché, décapité et tué comme le dit à chaque fois le gouvernement. Nous n’avons jamais vu aucune preuve attes...

Bawara répond aux leaders politiques qui mettent en doute la mort de militaires à Sokodé

Le ministre togolais de la fonction publique a réagi mardi aux propos tenus lundi lors de la conférence de presse de l’opposition par Antoine Folly (UDS Togo) et Jean Kissi (CAR), dans lesquels ils mettaient en doute la mort dans la nuit du 16 au 17 octobre dernier de deux militaires togolais dans la ville de Sokodé. Gilbert Bawara qualifie ces déclarations d’attitude particulièrement « abjecte et indigne » de la part des responsables politiques de leur niveau. Quant au dialogue, le ministre affirme que la volonté du gouvernement à le concrétiser afin de réaliser les réformes reste intacte. Lors de la conférence de l’opposition, Jean Kissi, Secrétaire général du Comité d’action pour le renouveau (CAR) a déclaré qu’il n’y a aucune preuve de la disparition d’armes comme pour la « décapitatio...

Togo/Affaire Kpatcha Gnassingbé: deux autres détenus recouvrent la liberté

Deux autres détenus dans l’affaire Kpatcha Gnassingbé viennent d’être libérés quelques jours après la libération de l’ex-adjudant, Seidou Ougbakiti, lui aussi incarcéré en 2009 dans cette même affaire. C’était le 21 décembre dernier. Arrêtés dans l’affaire d’atteinte à la sureté de l’État, Esso Gnassingbé et Sassou Sassouvi, incarcérés respectivement à la prison civile de Tsévié et celle de Sokodé sont désormais hommes libres. L’information émane de leurs avocats. Ces deux hommes accusés d’être complices du frère de Faure Gnassingbé, ont passé 8 années derrière les barreaux. Source: https://togotribune.com/news/togo-affaire-kpatcha-gnassingbe-deux-autres-detenus-recouvrent-la-liberte/

Le gouvernement demande de l’aide à l’opposition pour retrouver les armes disparues

A en croire le gouvernement, deux armes à feu ne sont pas encore retrouvées. Elles auraient été prises par les militants de l’opposition lors des échauffourées entre manifestants, forces de l’ordre et militaires en septembre dernier à Sokodé et Bafilo. L’interdiction des manifestations dans ces villes serait donc liée à la circulation de ces armes. Et donc, le gouvernement demande à l’opposition de l’aider à retrouver les armes en question. « Le gouvernement dit qu’il y a encore deux armes en circulation et soutient que, tant que ces deux armes ne sont pas retrouvées, il serait dangereux de tenir toute manifestation, Même le passage des responsables de la coalition dans ces villes (Ndlr, Sokodé, Bafilo et Mango) n’est pas sécurisant », a indiqué Antoine Folly, président de UDS-Togo, membre...

Togo / « Vous n’avez jamais été aussi proches de la lumière de la liberté », Kofi Yamgnane

Le président du parti Sursaut-Togo n’a pas dérobé à la tradition. Voici son message de vœux de la nouvelle année à ses compatriotes togolais. Pour lui, pas question de se décourager. La victoire est proche, lance-t-il. Lecture ! Vœux 2018 à mes compatriotes togolais Mes chers compatriotes, Tout d’abord, je voudrais m’incliner devant la dépouille de tous ceux qui sont tombés sous les balles des militaires togolais depuis si longtemps et encore ces derniers mois pour que vive libre le Togo. Je m’associe à la douleur et à la peine de leurs familles, de leurs amis, de leurs proches. Je veux également souhaiter un rétablissement aussi prompt que possible à tous les blessés dans leur chair comme dans leurs cœurs. Enfin je demande au gouvernement la libération immédiate de tous les manifestants i...

Crise au Togo: 13 janvier 2018, la date de toutes les incertitudes

L’opposition et le pouvoir s’entredéchirent sur la date du 13 Janvier prochain, jour que la coalition prévoit une gigantesque démonstration de force dans les rues de Lomé. La coalition de l’opposition ne pourra pas tenir sa manifestation qu’elle prévoit sur le 13 janvier prochain. Et pour cause. L’administration territoriale a déjà donné le Ok à une autre manifestation parallèle venant du pouvoir. Les opposants exigent le retour dans leur revendication, le retour à la Constitution de 1992 , le vote de la diaspora. Selon le ministre de l’administration territoriale et des collectivités locales, Payadowaq Boukpessi, une autorisation est déjà confirmée .pour la manifestation du 13 janvier prochain en faveur du pouvoir. Or, d’après les informations de ...

Togo: sévères réactions de l’opposition après le discours du président

Tous les adversaires sont en colère. Vingt-quatre heures après le discours à la nation du président Faure Gnassingbé, la réaction est unanime : le président togolais n’a pas pris la mesure de la situation de ce qui se passe dans son pays depuis cinq mois. Tout le monde attendait ce discours, au final c’est tout le monde qui est déçu. Dans les rangs de l’opposition et pris séparément, tous disent ou presque la même chose pour évoquer ce discours du président Gnassingbé. D’abord Paul Dodji Apévon, pour lui c’est une déception totale, ce n’est pas un chef d’Etat qui ressent la profondeur de la crise que vit le pays : « J’ai senti quelqu’un qui, ou bien n’est pas conscient de ce qu’il se passe, ou bien qui se fout totalement du peuple. C’est quelqu’un qui aime le pouvoir, qui veut rester, mais...

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…