Société & Santé

Les enseignants en sit-in devant le ministère des Enseignements primaire et secondaire

Les enseignants ont ras-le-bol. Ils sont décidés à poursuivre les mouvements d’humeur jusqu’à ce que le gouvernement se résout à considérer leur situation. A l’appel de la Coordination des syndicats de l’éducation au Togo (CSET), ces enseignants ont pris d’assaut le ministère des Enseignements primaire, secondaire et de la Formation professionnelle où a lieu actuellement un sit-in. Le même mouvement (sit-in) est observé à travers tout le pays, dans les régions et préfectures. Les enseignants restent ainsi mobilisés pour la défense de leur cause. Ils réclament surtout l’adoption de leur statut particulier, les primes, le reversement des enseignants volontaire dans la fonction publique, etc. Source: https://togotribune.com/news/les-enseignants-en-sit-in-devant-le-ministere-des-enseignements-...

Sept togolais sélectionnés par la Fondation Tony Elumelu bénéficient chacun d’un accompagnement de 2,5 millions de FCFA

La politique de promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, amorcée depuis quelques années par le gouvernement, commence par porter ses fruits et à donner de la visibilité aux plus audacieux. Pour la 4ème année consécutive, la Fondation Tony Elumelu (TEF), du nom du milliardaire nigérian, a sélectionné plus d’un millier de jeunes entrepreneurs qu’elle accompagnera cette année 2018 via son programme d’Entrepreneuriat en Afrique. Dans la liste parue ce jeudi 22 mars, ils sont 1250 venus de tous les coins du continent dont 7 Togolais. Parmi les jeunes entrepreneurs togolais sélectionnés, on retrouve Ismaël Mohamed Tanko, promoteur de Tanko-Timati (Agro-industrie), Akuto Tchilalo Tchalim Patinvoh (FMCG Companies), Clifford Plastid Hoglonou (Agriculture), Innocent Adjaka (Waste Management) ou en...

L’entrepreneur Sénégalais Djibril Bokoum, le black Panther des Enfants Talibés

A 16 ans, alors que les adolescents de son âge profitent de la vie, Djibril Bokoum se donne pour ambition de changer la condition des enfants talibés de son pays, au point de créer en 2009, l’association « aidons les talibés. » Il veut mettre fin à la mendicité des enfants talibés en promouvant leurs droits. Ouvert d’esprit et déterminé, il crée en parallèle à son engagement social, une agence de communication marketing et événementielle qui se démarque par sa créativité et son sens de l’innovation. Interview ! Magazine In Afrik : En dehors de votre engagement social, quelle expérience professionnelle faites-vous actuellement ? Djibril Bokoum : Avant l’obtention de mon diplôme, je vendais des poulets dans des restaurants, histoire de pouvoir subvenir à mes besoins. Plus tard, j’ai eu à tra...

Le 50ème anniversaire du CAMES au menu des échanges entre le SG de l’institution et le président du Parlement togolais

Le Prof Bertrand Mbatchi, Secrétaire général du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES) a été reçu en audience mardi dernier à l’Assemblée Nationale togolaise. Avec Dama Dramani, président du Parlement, il a été essentiellement question des préparatifs du 50ème anniversaire du CAMES. L’évènement aura lieu du 28 mai au 1er juin à Ouagadougou (Burkina Faso). Le Pr Bertrand Mbatchi voit dans cette célébration une opportunité pour restructurer son institution, mise en place en 1968, au bénéfice de l’enseignement supérieur sur le continent. L’accent doit être mis sur la recherche et l’innovation, insiste-t-il. L’audience avec le Président du parlement était également l’occasion de se féliciter des fructueuses collaborations entre le Togo et le CAMES. Source: https://r...

Deux projets togolais retenus par Ministère français de la transition écologique et solidaire

Suite à un appel à projets intitulé « Solutions innovantes pour l’accès à l’énergie hors réseaux », lancé en 2017 par le Ministère français de la Transition écologique et solidaire et l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), 9 projets ont été retenus, dont 2 pour le seul Togo. Le Projet PEREM est une innovation dans la réalisation de kiosques solaires évolutifs qui fournissent des services énergétiques. Le projet SISAM (Solution innovante d’Irrigation Solaire Améliorée), favorise l’émergence de moyens d’irrigation durable et accessible pour les petites exploitations maraîchères au Burkina Faso, au Bénin et au Togo. Tous les 9 projets seront financés pour un budget global de 5,8 millions d’euros et une aide de l’Ademe de 1,8 million d’euros. Source: https://republ...

Dans les coulisses du mensonge politique/L’instrumentalisation politique de la justice menace l’autorité de l’Etat

Depuis le début des manifestations de rues au Togo, beaucoup d’eau a coulé sous le pont. Les protagonistes de la scène politique se livrent à un jeu suicidaire ; d’une part la démocratie au Togo est en péril et de l’autre, l’autorité de l’Etat est actuellement en berne. Il faut remédier à ce chaos qui s’annonce. De quoi s’agit-il ? Il n’est un secret pour personne que la Justice est l’un des trois piliers de la démocratie. De même, nulle part au monde, on ne saurait bâtir une démocratie sans Etat de droit. Il se trouve paradoxalement que chez nous, les protagonistes du jeu politique se comportent comme s’ils se sont entendu pour entraver le fonctionnement normal de la Justice. Le mot magique dont on use et abuse pour justifier cette anomalie, c’est l’APAISEMENT devenu une panacée. La quête...

Togo/Réseaux sociaux : Faure Gnassingbé part en guerre contre les fake news

Les autorités togolaises ne comprennent pas pourquoi les internautes sont de plus en plus nombreux à tirer à boulets rouges sur leur propre pays. En conseil des ministres mercredi, elles ont évoqué la possibilité de renforcer l’arsenal juridique du pays afin de détecter et de poursuivre jusqu’à leurs derniers retranchements les internautes qui incitent leurs compatriotes à la  haine et qui propagent de fausses informations sur les réseaux sociaux. Le gouvernement togolais s’est livré ce mercredi à un cours de droit, en rappelant aux citoyens que les textes de droit commun sont également « applicables à la matière numérique ».  Ainsi les auteurs de fake news et hate speechs peuvent être coupables des infractions comme l’injure ou encore la diffamation selon le gouvernement. Les autorités to...

La Banque islamique de développement va financer 100 000 opérations de la cataracte dans 12 pays africains dont le Togo

La Banque islamique de développement (BID) se prépare à financer plus de 100 000 chirurgies de la cataracte et à fournir des lunettes à un million d’enfants en Afrique, a annoncé lundi la direction de l’International Islamic Trade Finance Corporation, une entité autonome de la BID créée pour améliorer les conditions économiques des populations du monde musulman. Le Burkina Faso, le Tchad, les Comores, la Côte d’Ivoire, Djibouti, la Guinée, la Guinée-Bissau, la Mauritanie, le Mali, le Mozambique, le Niger et le Togo sont les 12 pays africains concernés. Lors d’une réunion de coordination pour la lutte contre la cécité à Istanbul lundi, le directeur général du fonds de 30 millions $, Waleed al-Wohaib, a déclaré qu’environ 33 millions de personnes en Afrique souffrent ...

HCRRUN : Plus de 2200 chèques bientôt signés par Awa Nana DOBOYA en faveur des victimes

« C’est uniquement la phase des indemnisations qui est placée sous le signe de l’étape 2 qui est de servir aux victimes non vulnérables de 2005, leurs indemnisations. Il nous souvient également que la dotation première de l’Etat était de 2 milliards. Et de ces 2 milliards, nous avons annoncé que ça devrait couvrir 2.465 victimes. Actuellement nous nous apprêtons à signer plus de 2200 chèques aux victimes. Il convient de noter que ces victimes ne nécessitent pas une prise en charge médicale. C’est le HCRRUN qui va organiser des équipes à travers tout le pays pour leur indemnisation ». Ces précisions ont été données mardi 20 mars 2018, par la présidente du Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’unité Nationale (HCRRUN), Awa Nana DOBOYA, à l’occasion du démarrage de la ...

Le chronogramme des Journées Scientifiques Internationales de l’UL, prévues pour octobre 2018, est dévoilé

L’Université de Lomé (UL) organise du 08 au 13 octobre 2018, la 18ème édition de ses Journées Scientifiques Internationales (JSIL-2018). Ces assises de haut niveau sont placées sous le thème : « L’Afrique face aux ODD : quelles recherche et innovation pour un développement durable ? ». Dans ce cadre, l’UL a lancé un appel à candidatures pour la soumission de projets de contribution portant sur les huit domaines de connaissance suivants : • Sciences Naturelles et Agronomiques • Sciences Mathématiques, Physiques et Chimiques • Sciences de l’Ingénieur et de l’Informatique • Lettres • Langues • Sciences Juridiques, Politiques et de l’Administration • Sciences Economiques et de Gestion • Sciences de la Santé et des Activités Sportives. Les préinscriptions pour les JSIL-2018 sont ouvertes depuis...

LES 10 LAUREATS DU CONCOURS «MEILLEURS ENTREPRENEURS FAIEJ-PRADEB» PRIMES

Le concours des «Jeunes Entrepreneurs FAIEJ-PRADEB» est une compétition annuelle organisé par le Ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes qui récompense les meilleurs porteurs de projets d’entreprises au Togo financés ou non par des dispositifs étatiques d’accompagnement de jeunes que sont le FAIEJ et le PRADEB. Au cours cette édition lancé le 03 novembre 2017, 65 entreprises venues de toutes les régions du pays ont été évaluées du 3 novembre au 22 décembre 2017 par un jury. La cérémonie de récompense des lauréats de cette 2ème édition s’est déroulée ce vendredi 15 mars à la Place des fêtes de la Présidence de la République à Lomé et a connu la participation de la ministre en charge du Développement à la Base, Mme Victoire TOMEGAH-DOGBE...

Togo/Débats politiques: «Techniquement et juridiquement, il est possible de ramener la Constitution de 1992. Réaliser ceci politiquement est autre chose», Me Gally

Invité de l’émission-débat de ce 18 mars 2018 sur «Nana Fm», Me Djovi Gally a livré sa part de lecture des débats passionnés en cours dans le microcosme politique togolais. «Techniquement et juridiquement, il est possible de ramener la Constitution de 1992. Réaliser ceci politiquement est autre chose ! Il faut arrêter de tromper le peuple en lui opposant une impossibilité sur cette question du retour de ce texte fondamental exigé par la Coalition des 14 partis d’opposition», a défendu et tranché Me Djovi Gally. Ancien ministre (au moins à deux reprises), il se présente «comme l’un des principaux architectes du texte fondamental originel du Togo de 1992». «En une demi-journée, je suis à même de vous formuler une proposition de texte sur le sujet», a-t-il ironisé. «Il y a trop de vices dans ...

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…