Partager ce Post

Politique / Société & Santé

Crise au Togo: un mort plusieurs blessés au Nord [Bilan à mi-journée] (Images)

Crise au Togo: un mort plusieurs blessés au Nord [Bilan à mi-journée] (Images)

La situation dans certaines villes situées au nord du Togo est inquiétante à la mi-journée de mercredi ou des milliers de Togolais marchent dans les rues pour crier leur ras-le-bol. À Bafilo dans la région de la Kara au nord du Togo (fief du parti au pouvoir), on dénombre déjà plusieurs blessés par balles. 11 blessés selon plusieurs sources locales.

Dans cette ville principalement peuplée d’opposants hostiles au régime, la situation est presque incontrôlable. Les militaires n’ont pas attendu le début de la manifestation avant de commencer par tirer à balles réelles sur les manifestants, rapporte un habitant contacté au téléphone par notre correspondant à Lomé.

Tous ceux qui voulaient rallier le point de départ de la marche sont repoussés par des tirs. Pire, les militaires empêchent les ambulances d’évacuer les blessés vers les hôpitaux, ajoute un témoin, notant que nombreux blessés gisent toujours au sol sans secours.

Selon les informations, les manifestants seraient pris à partie par les militaires qui ne font acception de personne. L’hôpital est débordé pendant que les échauffourées se poursuivent entre les manifestants et les militaires.

La situation à Kara et à Mango

Dans le nord du pays, la situation est donc tout autre. Si Lomé la capitale tout semble calme, le nord lui est très mouvementé. Pneus brûlés, routes barricadées, courses-poursuites entre manifestants et forces et militaires, c’est la scène qui se déroule actuellement à Mango et à Kara, rapportent plusieurs témoins.

Selon les témoins sur place, les manifestations ont commencé dans la quiétude quand des miliciens ont infiltré les manifestants, provoquant les forces de l’ordre.

Par ailleurs, il faut noter que la présence d’une milice à Kara a été dénoncée par plusieurs organisations de la société civile. Celle-ci armée d’armes blanches, empêcherait les partisans de l’opposition de se regrouper aux lieux des manifestations. Une situation que visiblement le préfet de la localité n’a pas considérée.

On parle de 7 blessés graves à Mango. Plusieurs blessés à Kara. La répression continue dans ces deux villes où les populations refusent de croiser les bras face aux déchaînements des militaires et forces de l’ordre.
Pour l’heure, on en est au bilan d’un mort à Kparatao, village natal de Tikpi Atchadam, leader du Parti national panafricain (PNP).

Source: https://www.cameroonweb.com/CameroonHomePage/world/Crise-au-Togo-un-mort-plusieurs-bless-s-au-Nord-Bilan-mi-journ-e-421511

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…