Partager ce Post

Music & Showbiz

JEAN MPANGA  » DJUNA DJANANA », LA VOIX DE NGUNGI . LE PÈRE DE MAÎTRE GIMS 

JEAN MPANGA  » DJUNA DJANANA », LA VOIX DE NGUNGI . LE PÈRE DE MAÎTRE GIMS 

Même s’il dit toujours qu’il a commencé sa carrière musicale au sein de l’orchestre Cavacha avec les Sabuela Donatien  » Donat Mobeti » , Mopero wa Maloba  » Je t’aime » et autre Mambo Ley vers les années 1973-74, mais ce fut dans l’orchestre Isifi Melodia d’Evoloko Lay après le départ de Mavuela Somo, Bozi Boziana et Papa Wemba pour l’orchestre Yoka Lokole que j’entendrai parler de lui pour la première fois , vers 1976-77 . À l’époque de la danse  » Shibishi » .

Il était chanteur et l’animateur principal , le  » lanceur des cris » .

Sa première chanson  » Angèle face  » qu’il chanta en solo ,sera une de ses toutes premières compositions . Ancien militaire , breveté para-commando de FAZ( Forces Armées Zairoises) , Jean Mpanga réussira sa reconversion en musique et deviendra Djuna Djanana ,une trouvaille d’Evoloko Lay .

Beau et bon danseur , il apportait de l’ambiance et de la gaieté dans l’orchestre , l’attraction c’était lui . Je ne le prenais pas au sérieux .

Sa voix inclassable , et reconnaissable de loin , comme il aime à le dire: La voix de « ngungi »( moustique) .

Après la parenthèse Isifi , il abandonna l’orchestre de Tonton Bokulaka( Evoloko) et autres Djunes , Seluta , Lifelo pour l’orchestre Viva la musica de Papa Wemba qui avait le vent en poupe vers fin des années 70′, à l’époque de la danse  » Nyekese » , et comme animateur, chanteur Djuna Djanana .

Il sera du premier voyage de l’orchestre Viva la musica en Europe pour le compte de VISA 80 de Luambo Makiadi Franco .

Après le retour au pays ,il va rejoindre son ami Evoloko et autres Bozi, Espérant Kisangani, Djo Mali, Roxy Tshimpaka ,Dindo Yogo pour créer l’orchestre Langa Langa Stars vers 1981 , une bombe musicale .

Ils seront tous, les 7 patrons .Des belles chansons à profusion . Hormis ses qualités de danseur et animateur , Djanana sera l’auteur de plusieurs chansons qui vont pour la plupart accrocher les mélomanes de la bonne musique « .Parapluie, bouquet de fleurs « pour ne citer que ça .

. Sans oublier son mémorable monologue dans la chanson  » Bakutu » de Bolenge Djo Mali . Du rap avant l’heure .  » RTL radio télé litoyi « .

Les bonnes choses ne durent pas , le voilà parti pour l’orchestre Choc Stars de Benamayi Nyamabo  » Ben ». Avec les Debaba, Carlito, Bengali, Nzaya Nzayadio , etc…Un cocktail Molotov musical .

Au sein d’une attaque -chant hors-norme , il trouvera naturellement sa place comme toujours ,avec au passage quelques compositions . Je le revois encore entrain de se dehancher avec la danse « Swelema  » . Un bon danseur .

Les choses vont évoluer autrement,tout le monde avait les yeux rivés vers l’Europe , les jeunes loups de Wenge Musica revendiquaient leur place . Papa Wemba qui était en perte de vitesse était parvenu à relancer sa carrière au niveau mondial avec le Viva la Musica International .

Il va s’installer en Europe avec femme et enfants avec quelques -uns de ses musiciens de Kinshasa ,et dans son sillage Djuna Djanana , qui, une fois en Europe fera partie de l’orchestre Viva la Musica « cour des grands », toujours avec Papa Wemba comme leader ,indépendamment de l’autre Viva international pour satisfaire ses milliers de fans congolais .

Il va récupérer toutes les anciennes figures qui ont fait la pluie et le beau temps dans son orchestre ,avec des enregistrements au studio . Djuna Djanana va s’illustrer encore une fois dans une chanson de Modogo Gianfraco intitulée  » Ba venants ».

Notre animateur va tirer son épingle du jeu dans l’animation de la chanson , en parodiant un nouveau venu qui débarqua pour la première fois en France . Il était dans son élément .

La musique ne faisant pas vivre son homme( surtout congolais) ,Djanana va travailler comme agent de sécurité , pour s’en sortir car père d’une famille nombreuse . Musicien par intermittence .

Mais arrivé vers fin des années 2000 , une rumeur folle circula sur un prétendu Jackpot gagné par ce musicien dans un jeu de hasard ,il était devenu riche il parait ! Une nouvelle qui ne sera ni confirmée ni infirmée par l’heureux gagnant .

Mais ce qui est vraiment confirmé est ,qu’ il est le père du Rappeur Français Maitre GIMS le compositeur de la chanson » Sapé comme jamais ». Une star reconnue et confirmée qui fait aujourd’hui la fierté de son père et des Congolais , imitée par son petit-frère Dadju . Le don de la musique et du rap ne l’ont-ils pas hérité de leur papa ?

Ce que j’apprécie beaucoup chez Djanana, il est toujours resté jeune ,jovial et humble . L’homme à la voix de Ngungi ,mopatas, lokotro linkoyi ,aujourd’hui dans la vraie « cour des grands », grâce à ses enfants .

Mais il est toujours musicien lui aussi !

Salut l’artiste !

Auteur: BOOSE DARY

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…