Partager ce Post

Société & Santé

Un fils de fkih viole sa mère

Un fils de fkih viole sa mère

Il y a plus de six ans qu’elle est devenue veuve. Du jour au lendemain, elle s’est retrouvée en compagnie de son unique enfant qui était à son dix-huitième printemps. Son mari était un imam qui présidait les cinq prières et en même temps un fkih qui aidait les enfants à apprendre le Coran. Quand il est décédé, sa femme s’est retrouvée sans le moindre sou.

Son fils devenu maintenant un jeune homme qui pourrait l’aider semble n’avoir pas l’intention de prendre l’initiative pour aller chercher un emploi.

Nous sommes à Zaouiat Cheikh, à soixante-neuf kilomètres de Beni Mellal. La veuve, a décidé de se débrouiller pour gagner sa vie et subvenir aux besoins de son unique enfant. En empruntant un peu d’argent, elle a loué un local à usage commercial où elle a commencé à vendre les crêpes, la galette marocaine à la semoule, «Harcha». Elle se réveillait le matin tôt pour la préparer et se retrouver à l’heure à son commerce pour servir les clients.

Elle se retrouvait également, le soir, plantée à l’intérieur de son commerce pour servir comme tous les jours ses clients. Mais son enfant n’avait qu’une seule préoccupation : la consommation de la drogue. Pour avoir sa dose, sa mère n’avait d’autre choix que de lui remettre de l’argent. Sinon, il se transformait en un monstre.

Seulement, cette fois-ci, quand elle le lui a remis, il a pris sa dose et est retourné chez elle comme s’il était une autre personne et non pas son fils.
Ce jeune drogué est rentré chez lui. Il s’est retrouvé face à face de sa mère, âgée de 56 ans, qui est entrée après avoir fermé son local commercial. Elle lui a préparé le dîner. Après avoir avalé tout ce qui est dans son assiette, il s’est planté devant sa mère.

Il était armé d’un couteau. Que voulait-il d’elle ? la violer ! Il l’a sommée d’ôter ses vêtements. Elle a tout naturellement refusé. Mais, il l’a menacée de meurtre si elle ne lui cédait. Enfin, elle l’a laissé faire. Tôt le matin, elle s’est dépêchée chez les gendarmes et a porté plainte. Il plongeait dans un profond sommeil quand ils l’ont arrêté.

Source: http://aujourdhui.ma/faits-divers/un-fils-de-fkih-viole-sa-mere-107712

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…