Partager ce Post

Afrique Actualités / Société & Santé

ZANZIBAR, ZANZIBAR MON ÎLE ,LEUR COMPTOIR

ZANZIBAR, ZANZIBAR MON ÎLE ,LEUR COMPTOIR

Tu crois te cacher dans l’océan Indien ? Tu fais l’autruche ? Tu as fini par être dénichée ,car on t’a fait endosser, une grande responsabilité , celle d’être le comptoir pour la vente de mes ancêtres. Où est -ce -que tu as eu cette idée si ignoble ? Car te connaissant , ça ne devait pas venir de toi . Oui, je vois ,ce sont les Arabes venus du Soudan et de l’Égypte, avec leur caravane à dos des chameaux , qui se faisaient passer pour de commerçants du sel , avec la complicité de leur valet local ,du nom de TIPPO TIPPO ,une razzia sans nom était décrétée, les villages entiers incendiés , les TAMBA TAMBA , leur nom ,utilisant les bâtons qui crachaient du feu .

Ils vont saigner mon Afrique orientale ,jusque-là ,en paix, toi ZANZIBAR, ils te transformeront en un comptoir , où mes ancêtres seront vendus comme des babioles, toi Zanzibar, il t’ont sali,il t’ont souillé ,il t’ont piétiné ,à l’évocation même de ton nom ,je frémis. Zanzibar , te voici aujourd’hui seule, ils t’ont pris mes braves ancêtres , ils t’ont imposé une langue que tu devrais ,coûte -que -coûte parler, le Suahili ,comme langue de marchandage entre les négriers arabes et leurs valets locaux pour le besoin insatiable de posséder mes ancêtres comme esclaves et bêtes de somme. Te convertissant à une religion inconnue de mes ancêtres et de mes aïeux ,l’islam,toi l’animiste, depuis de millénaires. Mes ancêtres marcheront à pieds de Zanzibar au Soudan ,Égypte et jusqu’en Arabie , d’autres mourront de chaleur et d’insolation à cause de ta complicité passive dans l’immense désert . À qui je demanderai de me rende les restants de mes ancêtres, bien qu’ ensevelis dans cet océan de sable , je voudrais retrouver leurs restes ,comme ces squelettes d’ animaux dans le désert de Nevada. Mes ancêtres sont partis au loin ,Zanzibar, pourquoi, tu les as laissé partir , chez- toi ,ils avaient des noms ,là-bas, ils deviendront de choses ,des objets avec de mains, pieds, têtes, cheveux, sang, mais qui rient ,qui mangent ,mais qui ne peuvent plus procréer, car ils ont été tous émasculés , pitié . Pour devenir de gardiens des harems, quand les princes et les rois du Moyen-Orient ,assouviront leurs libidos sur tes filles esclaves et soumis à des travaux d’Hercule,une double torture.

Zanzibar, dis -moi ,toi ,qui a servi de comptoir aux négriers arabes, combien des déportés , avais-tu recensés par voie maritime ,et combien étaient arrivés à destination ? Car l’heure de décompte à sonner , je suis sur les traces de mes ancêtres . La descendance de négriers revient vers toi ,avec appareils photographiques et caméras ,réflexe d’un assassin qui revient toujours sur le lieu du crime,ici comme touriste. Mais refusant d’assumer et d’endosser la responsabilité ,sur l’esclavage comme étant un crime contre l’humanité. Mon inspiration ne tarira jamais , jusqu’à ce que je retrouverai les traces de mes ancêtres ,dans le désert ,comme dans l’océan Indien aux ÎLES de MAYOTTE, SEYCHELLES ,COMORES ,MADAGASCAR, RÉUNION , MAURICE et jusqu’ au golfe d’Aden. L’Islam, le Suahili et les métis arabisés ,me serviront de balise. Ce n’est qu’après que j’aurais ma quiétude et le sentiment d’un devoir accompli .

Auteur: BOOSE DARY

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…